Bréviaire bilingue plus méthode latine ?



  • J’ai déjà passé quelques heures à étudier la méthode Most-Colombe. C’est fort agréable et même captivant par moment.

    Avez-vous eu de la difficulté à saisir les règles d'accentuation?



  • Bien que j’en reconnaisse l’importance, je ne me suis pas trop arrêté jusqu’à maintenant sur la prononciation. De mémoire, l’emphase est sur la lettre accentuée, je pense. Souvent, l’accentuation se trouve sur l’avant-dernière syllabe. Pour être honnête, je ne peux pas dire que je maîtrise bien ce sujet.

    Ce qui me préoccupe, c’est ce que doit savoir un débutant. Si j’ai bien compris, il faut connaître d’abord les déclinaisons et les conjugaisons (actifs et passifs). Est-ce bien le premier effort de mémorisation à faire ? Cependant, je réalise que compte tenu de la méthode retenue on n’exigera pas cet apprentissage au départ ; le tout se fera graduellement par le biais des leçons et des exercices. Il n’en demeure pas moins qu’au bout du compte, l'apprenant devra maîtriser les déclinaisons et les conjugaisons usuelles. Même si la méthode que je suis ne l’exige pas, j’ai l’intuition que je devrais faire l'effort de les apprendre maintenant. Je me dis qu’il faudra bien le faire éventuellement, autant le faire maintenant. Dans mon cas, les leçons et les exercices Most-Coulombe renforciront par la suite mes apprentissages. Qu’en pensez-vous ?



  • Daniel pourra mieux répondre que moi.

    Mais pour ma part, j'ai fait l'effort de maîtriser dès le départ la prononciation pour ne pas avoir de mauvais plis, qui sont ensuite difficiles à corriger par la suite. Je me suis servi des premières leçons de la méthode Desessard avec les enregistrements de la prononciation ecclésiastique (qui est en fait la prononciation à l'italienne).

    Mon but ultime est en fait de pouvoir éventuellement m'exprimer oralement, si Dieu le veut. Pourquoi ? Pour contribuer très modestement au bien de l''Église, et en deuxième lieu, pour avoir du plaisir à parler avec d'autres, de tous pays, avec qui j'ai des intérêts communs.



  • Vous avez raison pour la prononciation, mais là où je voulais en venir, c'est que seulement certains accents sont indiqués dans la méthode Most-Coulombe, alors que tous les mots latins de deux syllabes et plus ont un accent. La méthode indique seulement l'accent lorsqu'il est impossible de déduire sa place par les règles générales données dans la préface (qui ne sont pas assez claires, à mon avis). Mais ce n'est pas nécessaire de s'y attarder pour l'instant.

    Si vous êtes prêt à mettre l'effort additionnel que cela exige, c'est une bonne idée de mémoriser les déclinaisons et les conjugaisons à part même si la méthode Most-Coulombe est conçue pour vous les apprendre graduellement.



  • De Mathieu, je retiens surtout l’idée d’écouter fréquemment du latin selon la prononciation ecclésiastique. Je pensais que la méthode Desessard préconisait uniquement la prononciation restituée. Par ailleurs, je sais que l’on peut se procurer la prononciation ecclésiastique de tous les chapitres de Familia Romana (Orberg). Mediatrix Press se propose d’en faire autant d’ici l’an prochain avec son Latin by the Natural Method du père William Most.

    Comme j’ai décidé de retenir cette dernière méthode, j’ai acheté dimanche dernier les deux premiers volumes ainsi que le guide du maître. Ils sont arrivés aujourd’hui. C’est sous forme de cahiers de travail, le caractère est suffisamment grand pour favoriser la lecture. Comme la plupart des gens de ma génération, je préfère une version papier surtout lorsque cela risque d’exiger plusieurs heures d’études. Toutefois, j’ai trouvé agréable cette semaine de lire en ligne la version française mise en ligne par le travail acharné de Daniel. Bref, j'envisage de recourir régulièrement au Latin vivant par la méthode naturelle à la fois en version papier et numérique.



  • Mediatrix Press se propose d’en faire autant d’ici l’an prochain avec son Latin by the Natural Method du père William Most.

    Je vois que c'est la version de Mediatrix que vous avez achetée en anglais. J'ai vu des remarques négatives sur cette édition concernant le grand nombre de coquilles. Je vous en parle pour vous mettre en garde. Aussi, j'ai un peu de ressentiment envers le gars qui est derrière ce "Mediatrix Press" qui fait des profits en vendant la méthode du père Most qui est dans le domaine public aux États-Unis. Il aurait été préférable qu'il la rende disponible gratuitement comme nous et qu'il offre des versions papier au prix coûtant.



  • Je suis désolé d’apprendre cela. En effet, ces volumes ne sont pas donnés surtout s’ils sont du domaine public. Vous avez également raison concernant les coquilles, je viens juste de lire un de ces commentaires négatifs. Je pense bien avoir réalisé cet achat un peu trop vite. Néanmoins, je serais également heureux de posséder en version papier le Most-Coulombe que l’on retrouve ici en ligne. Est-ce possible ? Si oui, comment faire ? Je suis prêt à payer le prix coûtant et même davantage.



  • Je connais depuis des années Ryan Grant qui est fondateur de Mediatrix Press. J'ai personnellement une confiance entière en l'intégrité de cet homme. Il ne fait pas une fortune avec sa compagnie, mais juste assez pour nourrir sa famille. Je crois que vous n'avez pas besoin de vous en faire avec votre achat. Dommage pour les coquilles par contre. Il serait nécessaire qu'il publie un errata s'il ne l'a pas déjà fait.

    Pour ma part, je me considère privilégié, contrairement à d'autres, d'avoir un emploi garanti qui m'évite de devoir chercher des sources de revenu ici et là. Je peux alors travailler sur des projets bénévolement, comme celui-ci. Tous n'ont pas cette chance.



  • Est-ce possible ? Si oui, comment faire ? Je suis prêt à payer le prix coûtant et même davantage.

    Je vais voir ce que je peux faire et je vous en reparle.



  • Je pensais que la méthode Desessard préconisait uniquement la prononciation restituée.

    Pour votre information : les enregistrements avec prononciation ecclésiastique sont dans la version traduite en italien. Le ISBN est 9788886968935.





  • 125$ me semble excessif.

    Ce serait plus simple d'écouter la Vulgate et en plus c'est gratuit:
    http://download.bible.is/mp3audiobibles2/LTNNVVN1DA/LTNNVVN1DA.zip



  • Merci beaucoup, Daniel et Mathieu, de m’identifier toutes ses ressources pouvant améliorer de manière importante mon apprentissage du latin. Encore une fois, merci spécialement Daniel ! Cela m’a rendu vraiment heureux d’apprendre ce matin que la version livre de la méthode Most-Coulombe était maintenant disponible chez Lulu.



  • @daniel Excellente ressource! Merci!



  • Bienvenue Gaston. Tout comme toi, je suis bien nouveau ici et je partage ton désir de prier en latin.



  • @matthieu
    Bonjour,

    Je demande c'est quoi la différence entre le diurnal et le bréviaire?



  • Bienvenue Gaston ! Nous sommes heureux de t'avoir parmi nous.

    Le diurnal est une partie du bréviaire. Ce sont les prières de l'office, sauf les Matines.

    Le bréviaire est plus complet, et comprends les lectures du jour (de la messe), une petite biographie de la vie du saint du jour, des textes des pères de l'Église, etc.. L'office des Matines est également présent.

    Donc, le bréviaire a beaucoup plus de pages (plusieurs tomes).



  • @matthieu
    Ah bon, merci pour m'éclairer sur cette chose. J'aimerais avoir un bréviaire un jour mais ils sont plus chers. J'attend pour une réimpression de La Sainte Bible Selon la Vulgate par l'abbé Glaire. Elle est en rupture de stock.



  • @matthieu Correction: les lectures de l'office sont d'autres que celles de la messe. Il y a un passage biblique et un passage des Pères. Souvent elles complémentent les lectures de la messe. C'est la partie la plus volumineuse du bréviaire, donc on raccourcit beaucoup en l'omettant. Personnellement, je trouve que c'est la partie la plus intéressante. Surtout les lectures patristiques qui sont dans un latin plus avancé que le reste du bréviaire.



  • Matthieu est-ce que tu as acheté le diurnal directement du Barroux ? Est-ce que c'est ce qui est le plus économique (comparé à une librairie d'importation ici par exemple) ? Ça fait un bout de temps que j'aimerais m'en procurer un.


Locked