Marie-Julie Jahenny a prophétisé sur la crise de l'Eglise Catholique



  • Gabriel a fait une intervention que je déplace dans ce nouveau sujet.



  • Marie-Julie Jahenny a prophétisé sur la crise de l'Eglise Catholique :

    http://www.marie-julie-jahenny.fr/la-crise-de-l'eglise.htm#Extraits_dextases_concernant_la_crise_de_lÉglise

    Et bien d'autres choses aussi, comme le retour du roi de France, lieutenant du Christ, vrai Roi de France. Mais il ne viendra qu'après la destruction de Paris.



  • @Gabriel
    Salut Gabriel. Ton intervention mériterait d'être un nouveau sujet, car il ne concerne pas vraiment la traduction du missel. Je vais donc le déplacer.



  • Comme les deux derniers sujets publiés (celui-ci et l'autre sur Rod Dreher) n'ont strictement rien à voir avec le latin, je m'interroge sur leur pertinence ici.



  • @daniel

    La crise de l'Eglise a pour conséquence, entre autre chose, l'abandon du Latin dans la liturgie et son apprentissage dans les séminaires laisse à désirer surtout depuis Vatican 2. sinon pour quoi Benoit XVI est pour le Latin :
    http://www.revue-item.com/6268/quand-benoit-xvi-promeut-le-latin-2/

    je relève ceci du lien au-dessus :
    "Et dans son salut final, au terme de l’Angélus du premier dimanche de Carême 2011, le Saint-Père a voulu rappeler à ceux qui s’opposent au latin, y compris à la Curie, son amour pour cette langue. "

    Cette même Curie qui a oublié le code Canonique :

    §1. Les évêques et les supérieurs généraux des ordres religieux veilleront à ce que dans leurs séminaires ou leurs écoles, où des jeunes gens se préparent au sacerdoce, tous aient à cœur d’obéir à la volonté du Saint-Siège sur ce point et observent scrupuleusement Nos prescriptions ici énoncées.

    §2. Ils veilleront avec une paternelle sollicitude à ce qu’aucun de leurs subordonnés, par goût de la nouveauté, n’écrive contre l’usage de la langue latine, soit dans l’enseignement des sciences sacrées, soit dans la liturgie, ou bien, par préjugé, n’atténue la volonté du Siège apostolique sur ce point ou n’en altère le sens.

    §3. Comme il est dit dans le Code de droit canon (can. 1364) ou dans les prescriptions de Nos prédécesseurs, les séminaristes, avant de commencer les études proprement ecclésiastiques, doivent apprendre le latin […]. Personne en effet ne sera admis à faire des études de philosophie ou de théologie s’il n’est pleinement et parfaitement formé dans cette langue et s’il n’en possède l’usage.

    St Paul disait :
    "Ne méprisez point les prophéties. Eprouvez toutes choses ; retenez ce qui est bon. Abstenez-vous de toute apparence de mal." (1 Thessaloniciens 5 : 20-21)



  • Je suis d'accord avec toi Gabriel, mais ce n'était pas évident de comprendre le lien avec le latin uniquement avec ta première intervention.

    Pour ma part, j'ai plusieurs livres des prophéties de Marie-Julie Jahenny, la stigmatisée qui a été approuvée initialement par son évêque, mais qui a été ignorée ensuite par les évêques subséquents (mais elle n'a jamais été condamnée, seulement ignorée).



  • @matthieu

    Vous avez bien fait de déplacer mon message avec le lien sur MJ jahenny.
    Si je l'ai placé sur le post sur le "nouveau Missel" c'était parce que la discussion de Sonia était aussi axée sur la crise de l'Eglise.

    Je suis allé à la Fraudais. j'ai aussi les livres de l'Abbé Roberdel. Si l'Eglise et beaucoup de prélats ont étouffé le message de MJ Jahenny c'est que déjà le clergé était corrompu. Cette corruption ne commence pas avec Vatican 2 mais bien avant.



  • Gabriel, c'est plutôt ténu comme lien. Pourquoi ne pas écrire sur les prophéties dans un forum traitant spécifiquement de la religion?



  • @daniel a dit dans Marie-Julie Jahenny a prophétisé sur la crise de l'Eglise Catholique :

    Comme les deux derniers sujets publiés (celui-ci et l'autre sur Rod Dreher) n'ont strictement rien à voir avec le latin, je m'interroge sur leur pertinence ici.

    Il était question à un moment de créer une section "divers" ("poubelle" en fait c'était), ou on pourrait parler de tout et de rien. Il se trouve qu'il y a pas mal beaucoup de sujets dans la vie à part le latin.

    Et puis si, il y avait un lien, bien que lointain:

    L'idée dans l'Option Bénédictine est de créér/organiser sciemment des bastions de conservation de catholicité, de préférence autour d'un monastère. Il était question à un moment d'un séminaire/cours de latin organisé par l'UQAM à St. Benoît du Lac, abbaye membre de la congrégation de Solesmes (l'une des plus actives). Ça n'a rien donné mais ça pourrait émerger un jour. L'idée m'a marquée car je la trouve géniale.

    Bien sûr, j'ai personnellement des doutes sur St. Benoît du Lac: j'y ai été, je l'ai trouvé moribonde (tout comme Ste Marie des Deux Montagnes) et la messe était en français. Et il est impossible d'avoir l'heure juste sur cette abbaye (Novus ou Vetus Ordo, combien de moines etc.). Sauf que voilà, c'est la plus grande abbaye du Québec (encore une fois, il me semble. Impossible pour moi de confirmer), et celle sur laquelle nous autres de Montréal aurions à nous replier.
    Un tel mouvement favoriserait une masse critique de latinisants qui pourrait faire émerger un secteur et un pôle ou il pourrait y avoir des séminaires annuels, des colloques, des retraites sur des sujets latinisants etc.

    Dans les écrits de Rod Dreher, l'abbaye de Clear Creek en Oklahoma (pareil, congrégation de Solesmes, fille de Fontgombault, Vetus Ordo etc.) est le point focal d'une communauté qui s'organise de plus en plus tout autour, à savoir, les gens viennent sciemment s'installer autour (c'est la rase campagne, pour information). C'est quelque chose que je surveille beaucoup car je suis curieuse de voir si ces initiatives vont:

    • Faire émerger des sectes ou des groupuscules d'illuminés hystériques comme certains le redoutent,
    • Ou réellement devenir des lieux de conservation et de préservation, comme au Moyen Age, d'ou pourra émerger une Renaissance Catholique une fois que les dégénérés auront fait couler le monde autour de nous.

    Si oui, de tels lieux seront les lieux de prédilections d'ou réémergera le latin écclésial dans toute sa beauté, si bien sûr, cela doit se faire, et comme ça a déjà été fait. Sinon, c'est mort à tout jamais.
    Pour une raison que j'ignore, toutes les initiatives de cours de latin ne durent jamais en paroisse.



  • Je ne suis pas contre le fait de discuter d'autres sujets, mais j'ai la crainte de rebuter des gens qui n'ont pas un intérêt aux autres sujets. Ces gens s'abonnent à un forum pour entendre parler de latin, puis ils voient qu'on discute de prophéties et de monasticisme. C'est l'inconvénient de créer un forum consacré à un seul sujet: inévitablement les gens vont s'éloigner, c'est naturel. Mais l'inverse, un forum généraliste où l'on parle de tout et de rien, finira par n'attirer personne. Vous voyez le dilemme, j'espère.



  • @daniel a dit dans Marie-Julie Jahenny a prophétisé sur la crise de l'Eglise Catholique :

    Vous voyez le dilemme, j'espère.

    Bien sûr.
    Sauf que le latin est un champ tellement étroit de nos jours, surtout en Nouvelle-France, que très vite on n'a plus rien à se dire sur ce sujet...
    Il faudrait une section à part dans le forum ou on pourrait disctuer d'autres sujets sans polluer le reste du forum.



  • Il faudrait créer des sections ayant un certain lien avec le Latin comme :

    • Histoire de Rome (genèse, République, Empire et chute...)
    • Les Lettres classiques latines
    • L'histoire de l'Eglise :
    1. pour cette dernière peut-être faudrait-il prévoir différents thèmes comme les Ecrits des Pères de l'Eglise en version bilingue latin-français et pourquoi pas les Pères Grecs.
    2. les Docteurs de l'Eglise (version bilingue)
    3. Autres écrits de Saints et de théologiens
    4. les documents officiels du Vatican (version latin-français quand il existe) écrits des papes, encycliques, lettres, code du droit canonique...

    Ce ne sont que quelques pistes de réflexions.



  • Je ne crois pas qu'il soit nécessaire de multiplier les rubriques, nous demandons seulement qu'on puisse voir un lien avec le latin à première vue.



  • @Sonia a dit :

    Il était question à un moment de créer une section "divers" ("poubelle" en fait c'était), ou on pourrait parler de tout et de rien. Il se trouve qu'il y a pas mal beaucoup de sujets dans la vie à part le latin.

    Il existe déjà une rubrique pour cela! Elle se nomme "Latine loquimur". Mais pour l'utiliser, il faut avoir fait ses leçons de latin! Bien sûr, je parle pour moi qui ne les a pas encore terminées.

    Je travaille toujours pour y arriver, et j'y arriverai ! J'ai bien hâte de partager sur plein de sujets, en utilisant le latin.

    Concernant le Benedict Option, ça me semble effectivement avoir un intérêt. Mais je crois que la solution est ailleurs.


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.