Avancement de mon étude de latin



  • C'est pas tout à fait comparable, mais c'est justement pour démontrer qu'il n'est pas nécessaire d'apprendre toutes les exceptions ou des mots peu fréquents pour lire des textes de deuxième année. Je ne suis pas convaincu que les heures supplémentaires passées à mémoriser au complet la grammaire de Petitmangin feront une différence significative en deuxième année.

    Je ne peux pas te dire combien d'années pour Tite-Live parce que je n'ai pas étudié le latin de façon continue. Mais il a fallu lire pas mal de textes faciles avant d'aborder les auteurs classiques et je me souviens que c'était malgré tout très difficile.

    Ce n'est pas une question de QI. Même les petits Romains les plus idiots apprenaient à parler latin mieux que moi!



  • @daniel a dit dans Avancement de mon étude de latin :

    mais c'est justement pour démontrer qu'il n'est pas nécessaire d'apprendre toutes les exceptions ou des mots peu fréquents pour lire des textes de deuxième année.

    Accordé. Puisqu'il n'y avait pas de guide m'indiquant ce qui était strictement nécessaire à apprendre pour faire les exercices de la première année, alors j'ai tout appris me disant que ça servira plus tard. J'estime à peut-être 30 à 40% de temps ainsi "perdu" (ou plutôt, investi à long terme).

    Si j'avais à recommencer, je ferais probablement de même, car je trouve très pratique d'avoir toute la grammaire en tête. En fait, je n'ai pas appris tous les détails par coeur, mais j'en sais assez pour me référer rapidement au bon endroit dans la grammaire lorsque je rencontre une difficulté.

    Je t'accorde également ton point en ce qui concerne la quantité de vocabulaire que j'ai apprise. Personnellement, si je recommençais, je ferais probablement de même pour différentes raisons. Par contre, ce n'est pas que je voulais encourager les gens à apprendre le plus de vocabulaire possible, mais plutôt expliquer les avantages d'un outil comme Anki, peu importe la quantité de connaissance apprise. Aussi, sachant le nombre de mots que j'ai appris et le temps requis, les gens peuvent faire un petit calcul pour estimer le temps qui leur sera nécessaire pour apprendre la liste de vocabulaire de leur propre méthode de latin (ex : "méthode de latin facile").

    Enfin, je crois qu'il serait bon de mettre à disposition sur le site des cartes Anki pour la "méthode de latin facile".



  • @daniel a dit dans Avancement de mon étude de latin :

    Je ne peux pas te dire combien d'années pour Tite-Live parce que je n'ai pas étudié le latin de façon continue. Mais il a fallu lire pas mal de textes faciles avant d'aborder les auteurs classiques et je me souviens que c'était malgré tout très difficile.

    Bonjour Daniel,
    Avez vous des suggestions à me faire de textes faciles à lire ?

    Merci beaucoup,

    Axel



  • Oui, mais mes suggestions dépendent de ton niveau. Si on a terminé Familia Romana, on peut commencer par l'Epitome et le De Viris de Lhomond. Si tu en cherches d'autres, fais une recherche dans Internet Archive pour "latin reader". On en trouve des dizaines, certains moins difficiles que d'autres, donc il faut commencer par ceux qu'on est capable de lire puis progresser aux plus difficiles.



  • J'en suis au chapitre 25 de Familia Romana (sur 36 chapitres pour le première tome), mais j'avance assez bien (un chapitre tous les 10 jours environ en faisant anki et les exercices complémentaires).

    J'avais acheté le De Viris au tout début de mon apprentissage avant de me rendre compte que mon niveau était bien trop faible (à l'époque) pour en profiter pleinement, du coup, je serais très heureux de me replonger dedans.

    Pour l'Epitome, je ne connaissais pas. Je suis moins attiré par la philosophie chrétienne. J'ai vu qu'il y avait une édition de l'Epitome chez Publish editions (qui ont aussi fait les autres livres d'Orberg), du coup, je me laisserais peut être tenter.

    je vais regarder dans Internet Archive, mais je dois avouer que j'aime beaucoup le papier - même si en général, je photocopie mes livres pour pouvoir les annoter à loisir ;-) J'ai pris l'habitude d'imprimer les chapitres de Familia Romana, de surligner les mots qui me posent problèmes et écrire la traduction au dessus et de garder mon exemplaire livre intact pour pouvoir relire les chapitres sans "aide".

    Merci pour vos conseils,

    Axel



  • @Axel-Rousseau Si tu ne veux pas lire des trucs chrétiens, tu exclus 90% ou plus de tout ce qui a été écrit en latin.

    Si tu veux des livres papier et t'as des sous, tu n'as qu'à prendre les livres publiés pour accompagner Orberg. Il y a pas mal de matériel intermédiaire.



  • ça dépend de ce qu'on appelle "trucs chrétiens". Des livres écrits par un abbé sur la vie des grands hommes de l'antiquité me semble très intéressant. Mais tout ce qui concerne la mythologie chrétienne me semble moins intéressant (sans doute parce que je connais mieux).



  • @Axel-Rousseau a dit dans Avancement de mon étude de latin :

    Pour l'Epitome, je ne connaissais pas. Je suis moins attiré par la philosophie chrétienne.

    L'Epitome n'est pas à proprement parler chrétien. Ce sont des récits de l'Ancien Testament . L'Ancien Testament est commun avec les juifs. C'est probablement parce qu'il a été écrit par un chrétien que l'on désigne cet ouvrage comme "chrétien". Nous pourrions avoir un débat à savoir si ces récits sont des mythes ou non (je crois fermement que non). Nous pourrons peut-être engager éventuellement un débat sur cette question en latin, lorsque nous serons tous deux assez avancés? Qu'en pensez-vous? :)

    Pour ce qui est des ouvrages vraiment chrétiens, je vous seriez étonné de découvrir à quel point la philosophie chrétienne est passionnante! Les confessions de Saint Augustin est un très bon exemple. Mais avant de pouvoir le lire, il faut bien se débrouiller en latin (je ne suis pas rendu là moi-même).



  • Effectivement, beaucoup de ce que je considère comme mythologique se trouve dans l'ancien testament et les différentes religions monothéistes partagent un socle commun.

    Je dois sans doute penser qu'un seul dieu n'est pas assez pour moi ;-) Et je serais ravi d'en débattre en latin quand j'aurai le niveau ;-)



  • Mais tout ce qui concerne la mythologie chrétienne me semble moins intéressant (sans doute parce que je connais mieux).

    Je comprends parfaitement, je ne lis pas souvent du matériel religieux même si je suis pratiquant. De gustibus non est disputandum.