Comment donner un sens passif à un verbe déponent ?



  • Par exemple, le participe passé imitatus, ayant imité, du verbe déponent imitor, j'imite, n'a pas le sens ayant été imité (ou imité) qu'il aurait eu si le verbe n'avait pas été déponent.

    Mais alors, comment peut-on dire ayant été imité (ou simplement imité, qui revient au même) ? La conjugaison normale ne semble pas pouvoir le permettre. Il doit bien y avoir un moyen indirect.



  • Je viens de me rendre compte que imitor n'est pas un bon exemple, car il peut effectivement avoir un participe passé imitatus qui peut signifier autant ayant imité (actif) que imité (passif) dépendamment du contexte. (voir §74 3°)

    Donc, il faudrait que je reformule ma question avec un autre verbe. Disons precor, je prie. Comment dit-on prié ?



  • C'est impossible. Il faut employer un autre verbe ou une subordonnée du genre: "celui qu'on a prié".



  • Ah Ma vieille grammaire (Gal)
    0_1467130946029_16-06-28 12 17 Office Lens.jpg

    Et mon vieux dictionnaire: 0_1467130968927_Capture d’écran 2016-06-28 à 12.13.03.png



  • En gros cela veut dire que l'adjectif verbal est toujours passif. Dans un contexte de phrase suivi, il peut aussi être participe présent.

    Imitant César, il est mis en prison: "Ceasare imitato, incerceratur".



  • Je me reprends: Caesare imitando, incarceratur.(adjectif verbal déponent). Ayant imité César, ie, César imité

    Caesarem imitantus: imitant César.
    Voilà.

    Je me sens rouillé en latin déponent.



  • @Denis-Saint-Maurice
    Merci beaucoup cher abbé ! Donc si je comprends bien, l'adjectif verbal supplée au manque de participe passé ayant un sens passif, puisque le participe passé, quoiqu'ayant une forme passive, à un sens actif dans les verbes déponents.

    Jusqu'à maintenant dans mon étude, ce concept de verbe déponent me semble le plus complexe. Je le mentionne car je ne voudrais pas effrayer les nouveaux venus sur le site, et les décourager à l'apprentissage du latin !



  • C'est un bon point pour le participe à l'ablatif absolu qui a un sens passif même chez les verbes déponents. On a donné l'exemple d'imitor qui s'y prête bien et on pourrait aussi mentionner hortor: Militibus hortatis, signum dedit ad pugnam (phrase fictive).



  • @matthieu

    Un résumé de la grammaire Gal:0_1467148955704_16-06-28 17 12 Office Lens (1).jpg .

    C'est ce qu'il y a deplus clair sur le sujet


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.