Une étude d'un prêtre à l'usage des confesseurs sur un sujet particulier avec le texte latin et sa traduction...





  • Ce sujet n'est pratiquement pas élaboré dans le catéchisme de Spirago et pour cause. Ce sujet est tellement dégoûtant que rien que d'y penser, on risque de souiller son esprit. Il faut donc recommander cet ouvrage avec prudence, et ne pas le lire par simple curiosité. Surtout à l'usage des confesseurs qui ont charge d'âmes, et qui doivent combattre ce fléau.

    Merci pour ce lien. Vous nous fournissez de bonnes références.



  • Il aurait fallu qu'il reste en latin seulement.



  • Vous pouvez supprimer le sujet ...



  • Il y a peut-être une certaine nécessité d'avoir ce genre de texte à une époque où cette perversion sexuelle a pris une ampleur jamais vue.



  • Les confesseurs se posaient peut-être trop de questions. Mais dans l'Eglise à l'époque Dura lex sed lex.



  • Ce message a été supprimé !


  • @daniel a dit dans Une étude d'un prêtre à l'usage des confesseurs sur un sujet particulier avec le texte latin et sa traduction... :

    Il y a peut-être une certaine nécessité d'avoir ce genre de texte à une époque où cette perversion sexuelle a pris une ampleur jamais vue.

    Complètement!
    Je pense même qui si on avait pris au sérieux ces genres de textes et si on mettait plus de rigueur à l'enseignement moral, on en serait pas là.
    Je suis entourée de ce phénomène et il n'y pas moyen de raisonner avec qui que ce soit: et ce n'est même pas que les gens argumentent, s'opposent ou contre-carrent... Non, ils ne comprennent même pas ou est le problème et ultimement, s'en foutent (LOL, c'est le cas de le dire!!). J'ai même déjà entendu que c'était parfaitement conforme avec les Écritures!!!
    C'est pas grave, Dieu ne dors pas et punit toujours:
    Sodomie - généralisation du vice - destruction de la famille - destructuration de la société - dénatalité - remplacement. Sur sept générations la malédiction.

    Bref.

    C'est aussi intéressant anthropologiquement de voir comment on est passé du langage posé, docte, analytique et scientifique de la théologie classique, qui tient du Logos, à la langue de buis actuelle de la théologie "pastorale", fumeuse, vaseuse, lénifiante, émolliente, sentimentale totalement ancré dans le Pathos.

    Passionnant!



  • J'ai regardé davantage la table des matières de ce livre, et il ne me semble pas du tout approprié pour notre époque, même pour les confesseurs qui ont charge d'âmes. C'est plutôt un livre juridique concernant les peines que l'on infligeaient dans le passé aux sodomites.

    Le livre est donc dépassé. Mais il y a un livre toujours aussi actuel car il s'attaque davantage à l'aspect spirituel de cette perversion (qui est toujours la même). Il a été écrit par Saint Pierre Damien. Il porte le titre de Liber Gomorrhianus. C'est la référence sur le sujet.


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.