Un peu de lecture...



  • Bonjour à tous,

    Je me demandais par quelle lecture pourrais commencer un débutant qui vient d'achever ou est sur le point d'achever sa première initiation au latin, via la méthode Most-Coulomb par exemple. Pensez-vous par exemple qu'on soit en mesure de lire la Vulgate ? Et à partir de quand peut-on commencer à lire du latin classique et via quel auteur ?

    Merci d'avance pour vos conseils et témoignages.



  • La Vulgate est un excellent choix, particulièrement les évangiles. D'ailleurs la deuxième année de Most-Coulombe est composée exclusivement d’extraits de la Vulgate.

    Le latin classique, c'est une marche plus haute. Entre la Vulgate et le latin classique, je recommande de lire le De Viris de Lhomond et possiblement d'autres textes adaptés.

    Quand on se sent à la hauteur, on commence généralement le latin classique avec César. On lit aussi Népos et la première Catilinaire de Cicéron, ainsi que de Amicitia et de Senectute. Pour tous ces livres on trouvera des éditions scolaires annotées. Évitez la poésie. On a tendance dans certains milieux à lire trop rapidement de la poésie, c'est probablement un désir mal informé d'éviter l'ennui chez les élèves.

    0_1530298242692_Commentarii_de_Bello_Gallico.jpg



  • @daniel a dit dans Un peu de lecture... :

    La Vulgate est un excellent choix, particulièrement les évangiles. D'ailleurs la deuxième année de Most-Coulombe est composée exclusivement d’extraits de la Vulgate.

    A ce propos, sauriez vous où l'on pourrait trouver une version pdf de la vulgate latin/français ou latin/anglais (les versions papier étant relativement chères et volumineuses). J'ai déjà trouvé une version ici, mais elle est monolingue et j'imagine qu'il est mieux d'avoir une traduction à côté pour éviter les contresens.

    Le latin classique, c'est une marche plus haute. Entre la Vulgate et le latin classique, je recommande de lire le De Viris de Lhomond et possiblement d'autres textes adaptés.

    J'ai trouvé ici une version en juxtalinéaire du texte de l'abbé Lhomond. Le site propose également la plupart des juxtalinéaires parus à ce jour en latin ou grec sur l'ensemble des auteurs de la latinité.

    Quand on se sent à la hauteur, on commence généralement le latin classique avec César. On lit aussi Népos et la première Catilinaire de Cicéron, ainsi que de Amicitia et de Senectute. Pour tous ces livres on trouvera des éditions scolaires annotées. Évitez la poésie. On a tendance dans certains milieux à lire trop rapidement de la poésie, c'est probablement un désir mal informé d'éviter l'ennui chez les élèves.

    J'aimerai savoir où vous situez Tite-Live par rapport au niveau de difficulté, car vous le citez souvent comme celui qui vous a permis de passer un cap dans la lecture en latin.

    Merci encore pour tous vos conseils et à bientôt.

    Ps: Serait-il judicieux de numériser la version juxtalinéaire du De Viris (ou de l'Epitome) qui n'est disponible, il me semble, que sous forme de scan. Je pourrais m'y atteler durant l'été si cela revêt un intérêt quelconque pour les usagers du cercle latin.



  • Pour la Vulgate, la version Filion devrait faire l'affaire.

    Une édition bilingue de Lhomond serait évidemment la bienvenue.

    Si on exclut les poètes, Tite-Live est un auteur de difficulté moyenne. Au bas de l'échelle sont les oeuvres mentionnées dans mon message précédent (particulièrement César), au milieu il y a Tite-Live et la plupart des oeuvres de Cicéron et au plus haut de l'échelle, l'auteur le plus difficile à mon avis est Tacite.

    Tite-Live m'a effectivement permis de passer un cap il y a une quinzaine d'années. Je me suis forcé à lire les 10 premiers livres avec seulement un dictionnaire et sans recourir à une traduction sauf en dernier recours. Après cette expérience plus aucun auteur ne m'est inaccessible.



  • Merci pour vos conseils, la version Filion de la Vulgate est très bien.

    @daniel a dit dans Un peu de lecture... :

    Une édition bilingue de Lhomond serait évidemment la bienvenue.

    En juxtalinéaire ou en bilingue simple ?
    Et y a-t-il des normes typographiques à respecter ?



  • @Edouard
    À votre choix. Il s'agit de trouver une édition que vous aimez.

    Pour les normes, on cherche à respecter le texte source autant que possible, c'est-à-dire qu'il ne faut pas prendre des libertés pour "améliorer" le texte. Parfois certains changements sont inévitables, par exemple la correction de coquilles dans le texte original. Tout changement devrait être consigné dans des commentaires invisibles du fichier source. Nous utilisons dans notre wiki le format asciidoc. Ce format est parfaitement adapté à nos besoins parce qu'il permet la transcription rapide (peu de signes à taper) et il est facilement converti en plusieurs autres formats. Un détail typographique: en général nos fichiers sources ne mettent pas d'espace avant la ponctuation, puisqu'il n'y a pas d'espace fine ni d'espace insécable en asciidoc. D'ailleurs l'espace avant la ponctuation est une convention typographique en voie de disparition à l'ère numérique.



  • Il serait très bien d'avoir une version complète du De Viris en version bilingue, et retranscrite. Ça serait une très belle contribution.

    Concernant des choix de textes gradués, je ne suis pas un expert, donc je ne pourrais vous conseiller de ma propre autorité. Par contre quelqu'un d'autre aurait un avis avisé sur cette question : l'abbé H. Petitmangin. Je vais donc vous transmettre ces recommandations.

    Dans la série, sous sa direction, des "Textes latins du programme" qui propose des textes gradués pour 6 années d'étude du latin, voici les auteurs proposée à chaque année, en commençant par la première (textes les plus faciles).

    1. Llhmond : Extraits de l'Epitome et du De Viris

    2. Llhmond : d'autres extraits du De Viris. Fables choisies de Phèdre. Pages choisies de Cornélius Népos.

    3. César : La guerre des Gaules. Cicéron : contes et récits. Quelques morceaux choisis d'autres auteurs

    4. Salluste. Virgile. Tite-Live. Cicéron.

    5. Plaute. Térence. Cicéron. Virgile. Tite-Live. Sénèque. Pline le Jeune. Tacite.

    6. Cicéron. Virgile. Horace. Sénèque. Tacite. Quelques pères de l'Église.

    La totalité du De Viris n'est pas disponible dans cette série (dans les deux premières années). Mon estimation grossière est qu'il est tout de même disponible à 75%, et probablement les meilleurs extraits de toute façon.

    Pour ma part, je me laisse en quelque sorte guider par ce maître qu'est l'abbé Petitmangin. Je compte éventuellement me forcer à passer à travers cette série de textes gradués. J'apprécie beaucoup les nombreux renvois à la grammaire de Petitmangin dans les notes de bas de page. Pour l'instant, je n'ai complété la lecture que du premier livre. Je vous mets en garde qu'une première lecture m'a demandé environ 120 heures (après avoir complété la série d'exercices associés, ainsi que la méthode Most-Coulombe). Lorsque je rencontrais quelques difficultés, je continuais seulement lorsque celles-ci avaient toutes été élucidées. Je faisais alors beaucoup d'annotations en marge du texte pour m'aider lors d'une prochaine lecture. C'est pour cette raison que cela m'a demandé beaucoup de temps. J'ai fait une seconde lecture en 20-30 heures environ. Je compte relire une troisième fois éventuellement.

    Toute cette série est rendue disponible avec les livres du maître (donc bilingue) par le Cercle latin. M. Quin a débuté à en faire une retranscription. Le premier livre de la série a été retranscrit. Par contre, je ne sais pas si celui-ci compte continuer à retranscrire les autres livres de la série.



  • Les auteurs de Petitmangin me paraissent bien gradués, ce serait un bon guide de lecture. Avec la traduction (livre du maître), c'est parfait pour les autodidactes.



  • Bonjour,
    Je pense que je vais retranscrire une version bilingue simple telle qu'on peut la trouver ici (sans le mot à mot, sauf si vous pensez que c'est vraiment utile ).

    Je dois cependant confesser mon ignorance quant au format asciidoc conseillé. Est ce qu'on doit l'utiliser en ligne ? Comment vous envoyez le résultat ? Et peut-on écrire le texte en doc puis le copier dans asciidoc ?
    Merci d'avance.



  • Je vais bientôt vous envoyer en privé toutes les informations nécessaires. Vous pourrez ainsi contribuer directement à la section "Ressources" (qui est en fait un simple wiki). Merci pour votre disponibilité!


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.