Projet collaboratif: traduction de Familia Romana (Orberg)



  • Du point de vue d'un autodidacte, il manque une chose à la méthode Lingua latina per se illustrata, à savoir une traduction française.

    Une traduction aurait la double utilité de contrôler sa compréhension du texte latin et de servir à faire du thème en retraduisant vers le latin et en comparant sa traduction avec le texte original.

    Je suis parfaitement conscient que l'idée d'une traduction serait anathème pour l'auteur, monsieur Orberg. Mais sa méthode n'a pas été conçue pour être employée par des autodidactes qui n'ont aucun autre moyen de savoir s'ils comprennent de travers.

    Est-ce qu'il y a des intéressés qui voudraient participer à un tel projet en soumettant des traductions?

    0_1537529057549_41i2-gtD+lL.SX333_BO1,204,203,200.jpg



  • Je serais très intéressé de travailler sur une telle traduction.

    Merci beaucoup pour cette belle idée.

    Axel



  • @Axel-Rousseau

    C'est noté, on va attendre un peu pour voir si d'autres se manifestent. Le plus on est nombreux, le plus on a de chances à compléter ce travail.

    J'ai un plan de travail en tête qui est de diviser le texte latin phrase par phrase et faire une traduction juxtalinéaire qui pourrait être lue facilement par un programme. On pourra s'en servir à toutes sortes de fins, comme pour faire des cartes Anki.

    J'ai aussi l'idée de diviser les mp3 de la même façon et faire une version audio latin-français qu'on peut écouter derrière le volant.



  • Je travaille dans l'informatique, donc je devrais pouvoir m'adapter au format que vous voulez.
    Je comprends que vous souhaitez trouver d'autres volontaires pour vous aider, mais il pourrait être intéressant de commencer sur les premières leçons pour voir quels sont les difficultés rencontrés et mettre en place une procédure efficace (car il sera plus difficile de changer des choses si 10 personnes travaillent ensemble)



  • Ma crainte est qu'il n'y ait pas d'autres qui se manifestent, auquel cas nous n'avons pratiquement pas de chance de mener ce projet à terme, donc il vaudrait mieux ne pas commencer. Mais je ne peux pas vous empêcher et qui sait peut-être avons-nous assez de motivation entre nous deux pour le faire ensemble.

    J'explique ce que j'avais en tête, vous me direz si vous avez une meilleure idée.

    On a le texte des premiers 27 chapitres ici: https://sites.google.com/site/probationes/llpsi-definit

    L'un de nous deux a pour rôle de diviser le texte en courtes phrases et de diviser les fichiers mp3 en sections correspondantes, ce que j'ai déjà fait pour le premier chapitre. J'ai commencé par mettre un label entre chaque phrase dans Audacity, ensuite j'ai exporté les labels vers un fichier et j'ai copié-collé les phrases dans le fichier: 0_1537782702939_Cap_01_labels.txt

    Ce sera le fichier maître dans lequel on mettra nos traductions. Chaque phrase latine sera suivie d'un symbole (mettons | ) et de la traduction française. À partir de ce fichier, nous pourrons tout faire, comme utiliser une synthèse vocale pour faire une version audio latin-français. On pourrait utiliser la nouvelle synthèse vocale de Google qui s'appelle Wavenet. Elle ressemble vraiment à une voix humaine. On peut aussi utiliser le fichier pour créer une version juxtalinéaire pour lire à l'écran ou faire imprimer.



  • Ne serait pas mieux d'utiliser des outils collaboratifs comme Google calc pour que l'on puisse travailler à plusieurs sur le même document ?
    Dans le fichier que vous avez fait, vous avez séparé les différentes colonnes par une tabulation ?

    On peut effectivement commencer par ce travail. Mais idéalement, il faudrait se trouver un endroit (comme Google Calc) pour faire ce travaille simplement.

    Je vais faire quelques tests avec Audacity pour comprendre ce que vous avez fait avec les "label". Mais ça ne devrait pas me poser de problème.

    Il pourrait être intéressant d'établir quelques règles pour la traduction (quel degré de liberté se donne-t'on ?)



  • On peut se servir d'un outil collaboratif, je pense que GitHub serait le meilleure choix personnellement, même si je ne maîtrise pas cet outil. Matthieu pourrait nous éclairer.

    Je n'ai pas regardé de près le fichier, c'est le format employé par Audacity, donc ce sont peut-être des tabulations. Servez-vous des touches Ctrl+B pour ajouter un label, puis n'y donnez aucun nom, seulement taper Enter, c'est plus rapide (on ajoutera les noms directement dans le fichier; ces noms seront les phrases tirées du livre d'Orberg). Continuez l'écoute (touche espace) jusqu'à la fin de la prochaine phrase, mettez Pause (touche p), faites Shift+A pour avancer la sélection, puis faites encore Ctrl+B, et ainsi de suite. Quand on maîtrise les touches, on peut faire un chapitre en 10-15 minutes. Il faut vérifier la correspondance entre les phrases faites à partir du texte et la division faite dans le mp3. En copiant-collant, on peut voir s'il y a le même nombre de phrases que de labels. En passant, il faut employer un éditeur texte qui fait copier-coller en mode "bloque" comme Kate et je pense Notepad++ (que je n'utilise pas puisque non disponible sous Linux).

    Quant à la traduction, il faut qu'elle soit le plus proche possible du texte tout en demeurant français. Mais ce serait illusoire dans un projet collaboratif de toujours vouloir exiger la même rigueur, par exemple en exigeant qu'un mot latin soit systématiquement traduit par le même mot français. Je suis prêt à accepter une assez grande variation. De toute manière, je compte réviser le texte final pour contrôler la fidélité de la traduction et lui donner une certaine uniformité.



  • @daniel a dit :

    On peut se servir d'un outil collaboratif, je pense que GitHub serait le meilleure choix personnellement, même si je ne maîtrise pas cet outil. Matthieu pourrait nous éclairer.

    Il est vrai que GitHub a un outil pour faire des wiki, mais ce ne serait pas mieux que d'utiliser notre propre wiki (section Ressources).

    Une possibilité serait celle-ci : Google Calc pourrait servir comme outil de travail parce qu'il est probablement plus aisé à quiconque de travailler avec cela. Les chapitres pourraient être transférés dans notre wiki au fur et à mesure qu'ils seraient complétés. La maintenance à long terme se ferait toujours ensuite dans le wiki du cercle latin.



  • Je vous laisse créer un fichier google calc pour que vous soyez le propriétaire du fichier.

    Sinon, quelle est la finalité de ce travail ? Sous quelle forme voulez vous le valoriser ? (pourquoi découper par phrase ?)



  • Pour en faire une édition bilingue en format audio, il faut découper phrase par phrase et faire suivre chaque phrase par sa traduction. Les alternatives sont paragraphe par paragraphe ou chapitre par chapitre, ce qui n'aide pas beaucoup celui qui écoute.



  • Donc l'objectif est d'avoir un fichier audio par chapitre qui contiendrait une phrase suivi de sa traduction en français ?

    Pour ma part, quand je doute sur une phrase, cela représente peut être qu'une ou deux phrases dans un chapitre donné, donc si j'avais accès au texte d'un chapitre en français, sans découpage par phrase, cela me suffirait.



  • Ce serait facile à faire aussi à partir des fichiers découpés. Mais comme point de départ, c'est mieux de diviser en phrases. En passant, si cette voie ne t'intéresse pas, tu peux te concentrer sur la traduction et je m'occuperai du découpage et de la révision. Je pense que ce serait une bonne division de travail. Il faut quand même s'intéresser à ce qu'on fait pour rester motivé. Tout ce que tu aurais à faire est de me soumettre un texte français et je m'occuperai à le réviser et le diviser.



  • Avec plaisir, cela me sera même un excellent exercice de travail.



  • Voici une épreuve pour le premier chapitre. La synthèse vocale éprouve de sérieux problèmes dans la deuxième partie où l'on mélange latin et français.

    https://cerclelatin.org/uploads/files/Cap_01_latin-francais.mp3



  • En tant qu'élève, je dois avouer que j'ai un peu de mal à comprendre l'intérêt de ce résultat. Peut être que s'il y avait un blanc entre la phrase latine et la traduction française, on pourrait imaginer s'en servir comme exercice où l'on devrait traduire à voix haute ou dans sa tête.
    Mais pour ma part, j'hésite parfois sur la traduction d'une phrase, mais ça ne représente qu'une ou deux tournures par chapitre (et encore, uniquement dans les chapitres les plus élevés).
    Je crains même que la traduction systématique ne "casse" le rythme de lecture et démotive plus qu'autre chose.

    C'est un peu la même chose avec les livres bilingues pour lesquels je crains de sauter systématiquement d'une phrase latine à sa traduction et ne pas "faire d'effort" sur la phrase latine.



  • @Axel-Rousseau
    Chers amis latinistes,
    Ce projet de traduction est intéressant mais a été déjà réalisé dans de nombreuses langues. Pour le français, je me permets de vous signaler l'existence du blog https://nuncestloquendum.wordpress.com/ de notre ami Papavero (ce n'est pas un pseudo mais c'est du Mozart!) qui comprend

    • la traduction en français de Familia Romana et de Roma Aeterna (en cours) et les exercices de Orberg
    • la lecture en prononciation restituée de toutes les leçons des deux livres sur un chaîne Youtube associée.
      Valete!
      PS La lecture en prononciation écclésiastique est fournie sur de nombreux blogs italiens
      PPS voir aussi la chaine du génialissime ScorpioMartianus
      https://www.youtube.com/watch?v=_Zt19wzsW-c&list=PLU1WuLg45SiyrXahjvFahDuA060P487pV


  • @Cunctator

    Merci beaucoup pour ces informations précieuses que vous nous fournissez à tous!

    La lecture en prononciation écclésiastique est fournie sur de nombreux blogs italiens

    Cela m'intéresse particulièrement, et pourrait en intéresser d'autres. Auriez-vous un lien à conseiller vers l'un de ces bons blogs où l'enregistrement de Orberg a été faite en prononciation ecclésiastique ?



  • @Cunctator

    Axel m'a fait parvenir la traduction de Familia Romana. Je n'en ai pas parlé ici parce que je ne connais pas la provenance de ces documents et je ne voudrais pas les faire circuler sans l'approbation de leur auteur. C'est peut-être ce même Papavero dont vous parlez.

    Quant au blog de monsieur Papavero, voici ce qu'il affiche pour moi:

    0_1543064363273_Screenshot at 2018-11-24 07-59-00.png

    Je suis convaincu de l'utilité d'avoir une traduction pour Familia Romana. J'ai moi-même employé une traduction grec-anglais en me servant du manuel Athenaze pour le grec. Après avoir lu un chapitre donné plusieurs fois, je prenais la traduction pour retraduire l'anglais vers le grec, puis je comparais avec le texte original. C'est l'exercice le plus profitable que je connaisse et je trouve dommage que tant de supporteurs de la méthode "naturelle" refusent catégoriquement d'employer une traduction pour quelque raison que ce soit.

    Au sujet des enregistrements de Scipio Martianus, je suis ce monsieur depuis longtemps et j'applaudis ses efforts. Malheureusement il emploie une prononciation plutôt difficile à suivre. Les élisions et le m final nasalisé sont des obstacles de taille pour un débutant, sans parler de sa fâcheuse tendance à ne pas espacer les mots. Les enregistrements faits par Orberg lui-même sont beaucoup plus intelligibles.



  • @matthieu a dit dans [Projet collaboratif: traduction de Familia Romana (Orberg

    La lecture en prononciation écclésiastique est fournie sur de nombreux blogs italiens

    Cela m'intéresse particulièrement, et pourrait en intéresser d'autres. Auriez-vous un lien à conseiller vers l'un de ces bons blogs où l'enregistrement de Orberg a été faite en prononciation ecclésiastique ?

    On peut acheter le CD en ecclésiastique de l'éditeur. La prononciation est correcte mais elle laisse transparaître l'accent américain des locuteurs. Les autres enregistrements qui circulent sont en théorie des violations du droit d'auteur, donc il est suggéré d'acheter au moins le CD de l'éditeur pour justifier l'emploi des autres enregistrements.



  • @matthieu

    Bonjour,

    Ayant opté depuis longtemps pour la prononciation restituée, je n'ai pas
    conservé dans mon répertoire les liens des blogs optant pour la
    prononciation écclésiastique. Mais il en y a de nombreux, notamment
    consacrés à la lecture des textes de Orberg. Vous devriez trouver
    facilement sur le Web, y compris sur la chaine de SILVANUS (papavero) ou,
    bon prince et ce pour chaque leçon, il donne des liens vers des lectures
    d'Orberg par des "confréres" latinistes avec des choix différents de
    prononciation.

    Vale
    Cunctator scripsit