Utilisation du participe présent génitif chez Tacite



  • Bonjour,

    Je viens à vous car une chose m'interpelle chez Tacite, que j'ai déjà vue faire chez Suétone : c'est qu'il emploie le génitif du participe présent tantôt comme un ablatif, tantôt comme un accusatif (ce crois-je). Voyez plutôt :
    "Cassius Chaerea, mox caede Gai Caesaris memoriam apud posteros adeptus, tum adulescens et animi ferox, inter obstantis et armatos ferro viam patefecit."
    Remarquez "obstantis", et dites-moi si vous n'auriez pas mis là "obstantes" ? Je ne suis pas certain sur ce qu'il faut y voir : 1) que c'est une manière de dire propre à l'époque ? car en effet Suétone et Tacite sont contemporains ; 2) qu'il y a une ellipse dont le participe est une qualité, par exemple "[les rangs d'une foule] en obstacle" ? ; 3) ???

    Je n'ai pas retrouvé d'exemple pour l'alternative à l'ablatif, mais vous me seriez très agréables de me donner votre avis sur cette phrase-ci.

    Par avance merci,
    Tyelperinkar



  • C'est pas un génitif, mais un accusatif pluriel en -īs.



  • Oh je vois, merci ! Savez-vous où je puisse en lire plus sur cet usage ?