Lectio XLII



  • Bonjour,
    Je crois avoir relevé deux coquilles :

    -In quibus erant fere duo millia équitum (2000) et trecenti senatóres (300).
    ne devrait-on pas plutôt trouver equites ?

    -Sextus Pompéius post mortem Caésaris cepit Siciliam classi magna.
    Il me semble que classe (Abl.) conviendrait mieux…

    Merci beaucoup pour vos éclaircissements,
    Très sincèrement,
    Rémi



  • -In quibus erant fere duo millia équitum (2000) et trecenti senatóres (300).
    ne devrait-on pas plutôt trouver equites ?

    Non, c'est equitum qui est bon. Voir §32.

    -Sextus Pompéius post mortem Caésaris cepit Siciliam classi magna.
    Il me semble que classe (Abl.) conviendrait mieux…

    Pour celui-là, je dirais comme vous, mais il faudrait la confirmation d'un plus érudit que moi. :)



  • @Rémi classis a l'ablatif en -i ou en -e. L'auteur aurait pu nous en avertir. Je viens d'ajouter un indice au texte.

    Voici un rappel de la leçon 5:

    Réunissons maintenant les terminaisons de l’ablatif singulier et de l’ablatif pluriel:

    1. -a, -is
    2. -o, -is
    3. -i ou -e, -ibus
      Remarquez qu’à l’ablatif singulier de la troisième déclinaison, certains noms se terminent par -i, d’autres par -e. Nous en reparlerons plus tard.


  • @matthieu
    Merci pour le renvoi vers la grammaire de Petitmangin !!! Encore une subtilité (parmi tant d'autres...) que je viens de découvrir... J'avais bien pensé à éventuellement traduire par " 2 milliers de chevaliers" (au lieu de deux mille chevaliers) mais la confusion venait des cas différents entre equitum et senatores... mais tout s'éclaire !!!
    Bonne soirée.


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.