Lectio XLV



  • Dans le corrigé de "débrouillons-nous", j'ai traduit comme cela (entre parenthèses) :

    Herbis die tertio creátis, die quarto solem et lunam fecit Deos. Hos fecit ut in caelo essent, ut lucem toti darent mundo. Multis ítaque bonis creátis, nulla adhuc in mundum vénerat creatúra quae Deum bona voluntáte amáre posset. De terra ergo primum creávit Deus hóminem; et e primo hómine féminam. Quos in paradísum deinde posuit Deus.

    Les herbes ont été créées le troisième jour et le quatrième jour Dieu fit le soleil et la lune. Ils les firent (il les fit) afin qu’ils fussent dans le ciel, afin qu’ils donnassent de la lumière à toute la terre. Et pourtant si beaucoup de bonnes choses avaient été créées, aucune créature n’était encore venue dans le monde que Dieu pouvait aimer d’une bonne volonté (qui pût aimer Dieu d'une bonne volonté). Donc, Dieu créa le premier homme de la terre; et du premier homme, la femme. Ensuite, il les posa dans le paradis.

    Bonne journée,
    Rémi



  • Effectivement, ça me parait être des erreurs. D'ici une heure, les corrections seront faites.

    Daniel est présentement occupé à s'occuper de sa famille, car un nouveau bébé vient de naître. Toute sa famille se porte très bien. Je vais donc suppléer en attendant (dans la mesure de mes capacités).



  • @matthieu a dit dans Lectio XLV :
    car un nouveau bébé vient de naître.

    Woooow!!
    Félicitations!


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.