Merci Daniel et Sonia :-) Mathieu : je vous souhaite d'avoir l'occasion d'entreprendre cette étude du grec parallèlement ou postérieurement à votre étude du latin. Pour fréquenter les deux, avec une meilleure aisance en grec, je suis arrivé à la conclusion que ces langues correspondent à deux tours d'esprit quelque peu différents. Le latin est très carré, avec fort peu d'exceptions, et une syntaxe rigoureuse : il s'apparente, à mes yeux, à notre allemand moderne. Le grec est perclus d'exceptions, une syntaxe mouvante, et néanmoins d'une précision étonnante qui n'oublie pas de se réserver des jeux avec l'équivocité : on y verrait presque l'ancêtre spirituel du français...